Menu
Besoin d'aide ?
Notre équipe à votre écoute
du lundi au vendredi de 9h30 à 18h


Panier
  1. Accueil
  2. La Fête des Pères
  3. Les origines et traditions de la fête des pères

Les origines et traditions de la fête des pères

Les origines et traditions de la fête des pères

Histoire et origines de la fête des pères

Origine venue du Moyen-Âge

La fête des pères trouverait son origine au Moyen-Âge pour une majorité de pays.

C’est au XVe siècle que la St Joseph devient le jour officiel pour rendre hommage aux pères de famille chez les catholiques. Joseph étant le père nourricier de Jésus, on choisit le 19 mars, jour de la St Joseph, comme date de célébration.

Et même si on avait pu constater des traces de célébration en l’honneur de Joseph datant d’avant le Moyen-Âge chez de nombreux peuples (comme c’est le cas pour certains Égyptiens à partir de l’Antiquité), c’est à partir du XVe siècle que le 19 mars devient officiellement la date de la fête des pères.

Le pape Grégoire XV va rendre obligatoire cette fête en 1621 pour les catholiques. Cependant, avec les colonisations, les explorations et autres voyages, cette tradition va s’étendre au monde entier. Aujourd’hui encore, le 19 mars est resté le jour de la fête des pères dans de nombreux pays de tradition catholique comme en Italie, au Portugal, en Suisse, en Espagne et dans les pays hispanophones plus globalement.

La reprise de la fête des pères aux États-Unis

C’est aux États-Unis, en 1909, que va naître l’idée de créer une fête des pères dans la tête d’une jeune américaine. Alors que la fête des mères telle que nous la connaissons aujourd’hui est en train de complètement s’établir, Sonora Smart Dodd remet en question le fait qu’il n’existe pas de fête des pères. Elle qui a vu son père veuf élever seul ses enfants, elle décide de lui rendre hommage et milite pour la création d’une fête des pères.

Elle va faire des demandes auprès de l’État de Washington qui vont aboutir pour instaurer une journée en l’honneur des pères.

Son choix initial était de célébrer cette fête le 5 juin, soit le jour de l'anniversaire de son défunt père. Mais par manque de temps du pasteur, la date est décalée au troisième dimanche de juin. La fête des pères commence donc à être célébrée par les familles américaines dès 1910 et elle perd alors toute connotation religieuse.

Dans les années 1930, cet hommage dérive vers un aspect plus marketing quand Sonora Smart Dodd commence à commercialiser des cadeaux auprès de boutiques de vêtements masculins. En 1972, le président Richard Nixon déclare le troisième dimanche de juin comme étant une célébration nationale et de nombreux pays à travers le monde suivent l’exemple des États-Unis comme la France, les Pays-Bas… C’est ainsi que la date à laquelle nous fêtons les pères dans une majorité de pays est ce qu’elle est.

L’arrivée de la fête des pères en France

En France, la fête religieuse était déjà connue depuis le Moyen-Âge, mais la fête des pères fait son entrée officielle dans le calendrier seulement à partir de 1952 grâce à la marque Flaminaire.

Au début des années 50, la marque tente une opération promotionnelle pour vendre plus de briquets durant juin, la période de l’année où ils vendent le moins bien. Marcel QUERCIA, le directeur de la marque, lance la fête des pères le troisième dimanche de juin comme aux États-Unis avec sa phrase promotionnelle : « Nos papas nous l'ont dit, pour la fête des pères, ils désirent tous un Flaminaire ». L’opération commerciale est un vrai succès et c’est à partir de ce moment que la fête prend de l’ampleur en France.

En 1952, la fête est officialisée par un décret qui conserve la règle du troisième dimanche de juin. Depuis, cette célébration est l’occasion de retrouvailles familiales ou l’on s’échange des cadeaux. Événement commercial, la fête des pères est aujourd’hui surtout la seule journée de l’année qui est exclusivement dédiée aux papas.

 

Et même si l’origine de cette fête vient du Moyen-Âge, on constate que selon les pays, avec le temps, les différentes coutumes et les religions, aujourd’hui on ne fête pas les pères à la même date selon les régions du monde. C’est même le cas entre les pays francophones.

 

Traditions de la fête des pères

 

En France comme dans beaucoup d’autres pays, quand on est enfant, il est de coutume de fabriquer soi-même un cadeau à son papa. Que ce soit à l’école avec la maîtresse, chez la nounou ou à la maison avec sa maman, les plus petits confectionnent la plupart du temps des petits objets, des cartes ou encore des poèmes à leur héros. Pour les plus grands, le cadeau fait main est moins répandu, mais pas exclu. Les plus vieux préfèrent généralement offrir des cadeaux comme des fleurs, du chocolat, ou encore des objets personnalisés.

Mais peu importe l’âge, dans notre pays, les enfants offrent leurs cadeaux le troisième dimanche de juin, le plus souvent lors de repas de famille. Mais ce n’est pas le cas dans tous les pays. Il n’y a pas que les dates qui changent en fonction des pays. En effet, même si certains ont plus ou moins les mêmes pratiques que nous comme aux États-Unis ou aux Pays-Bas par exemple, d’autres n’ont pas du tout la même façon de célébrer les papas.

 

En Allemagne par exemple, durant le jeudi de l’ascension en mai les Allemands fêtent la “Vatertag”. La coutume veut que les papas se réunissent tous au bistro pour boire de la bière. La tradition vient du Moyen- ge où les hommes devaient faire de longues processions religieuses, mais ces processions se sont transformées en tournées alcoolisées qui finissent à présent au bistro.

 

En Thaïlande, la fête des pères est fixée par rapport à l'anniversaire du roi dirigeant. La date est donc amenée à changer à chaque nouvelle fois qu’un roi monte sur le trône comme ça été le cas en 2016. La date actuelle de la fête des pères est donc le 28 juillet, la date de naissance de Rama IX. La tradition veut qu’en ce jour, les papas et papis reçoivent une fleur de Canna et que tout le monde s’habille en jaune pour rendre hommage au roi.

 

Au Mexique, et plus particulièrement à Mexico, durant “el día del padre”, on peut voir les pères de toute la ville participer à une course à pied de 21 km. Toutes les familles de la ville se réunissent pour les voir courir et se retrouvent une fois la course terminée pour déguster le “pan dulce”, une spécialité d’Amérique Latine.

 

En Grèce, la fête des pères est célébrée à la même date qu’en France, soit le troisième dimanche de juin, mais cela seulement depuis 2010.

À partir de 2004, des associations comme la SYGAPA (l’association des pères divorcés) se sont battus pour la création d’une fête des pères qui n’existait pas jusqu’alors. Cette fête est donc un événement beaucoup plus engagé que dans d’autres pays : elle valorise le rôle du père dans la société et défend l’égalité parentale.

 

Chaque pays a ses particularités en termes de coutumes pour célébrer la fête des pères. Par exemple, certains célèbrent une fête des pères en lien avec la religion ou la royauté tandis que d’autres non. En termes de congés on constate aussi de grandes différences : certains ont un ou deux jours de congés et d'autres pas du tout.

Et même s’il existe différentes façons d’honorer les papas, ce qui compte vraiment est de rendre hommage à votre père chéri et de lui montrer votre amour.


En savoir plus sur La Fête des Pères


Tous les guides d'achat